Entreprise de jeu et industrie française du jeu

En France, les entreprises et industries du jeu sont nombreuses. Elles ne cessent d’accroître leurs productions en jeu vidéo. On retrouve de nombreux studios qui investissent dans ce domaine, autant des studios indépendants que ceux publics. Ce secteur crée plus de 1200 emplois en France et comporte plusieurs autres atouts. Comment se porte alors l’industrie française du jeu ?

L’industrie française du jeu devrait-elle sourire cette année ?

En 2017, l’industrie française du jeu se porte très bien. Les différents jeux comme la PS4 créés par Sony et qui ont été vendus à plus de 71 millions d’exemplaires dans les quatre coins du globe. La Nintendo Switch qui a été nommée comme révélation de cette année. Et plusieurs autres jeux vidéo ont permis la revitalisation des entreprises de jeu en France. Une telle vitalité n’a pas manqué de se faire remarquer sur le marché. Il y a eu une augmentation de 8,3 % en 2017 par rapport à l’année précédente. Soit, un total de près de 61 milliards d’euros qui a été visible sur le marché du jeu. Pour cette année, l’industrie se porte toujours aussi bien, et ceci jusqu’en 2021. En effet, dans 5 ans, on pourrait assister à une augmentation dans le secteur, allant à plus de 79 milliards d’euros.

Quelles sont les tendances à remarquer sur l’entreprise et l’industrie française du jeu ?

Les tendances sont nombreuses. Parmi elles :

  • La création d’emplois : Cette année, il y a eu environ 1300 emplois à plein temps dans l’industrie du jeu. Près de 900 emplois sont destinés aux développeurs. Ce qui est vraiment favorable par rapport à l’année précédente où il y a eu moins de 800 emplois dans ladite industrie. Plus de 64 % des studios ont recruté. Les contrats à durée indéterminée sont à hauteur de 44 % contre les contrats à durée déterminée qui sont à hauteur de 25 %.
  • Une augmentation des fonds propres : Plus de 85 % des entreprises du jeu font recours aux fonds propres pour le financement de la production. Un taux qui ne cesse de s’accroître. Ceci est surtout dû à la diminution des crédits bancaires, des investissements et autres. Plus de 35 % des entreprises font appel au Fonds d’aide pour le jeu vidéo. Environ 21 % demande des aides locales et moins de 20 % font un prêt au Crédit Impôt Jeu vidéo
  • Les femmes dans l’industrie du jeu : Les femmes représentent un pourcentage de 14,4 % dans l’industrie du jeu. Mais, ce pourcentage ne cesse d’augmenter. Ce qui est une bonne nouvelle.
  • La commercialisation digitale : Nombreux sont les studios (environ 65 %) qui ont adopté la vente en ligne pour les jeux. Ceci permet un rapport direct avec les clients.

Il existe encore bien de tendances dans l’industrie du jeu. Les entreprises et industries du jeu rendent la France très attractive.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *